Interview sur la thérapie Enfant Gigogne

Interview réalisée par Tomo, site qui permet de recommander des professionnels de santé et de la thérapie pour les patients et les praticiens. Vous pouvez retrouver cette interview en suivant ce lien.

Qu’est-ce que la thérapie de l’Enfant Gigogne ?

Le concept de l’Enfant Gigogne est un concept métaphorique qui permet de comprendre comment les expériences traumatisantes des tous débuts de la vie se pétrifient dans l’inconscient et créent en nous des “nous-même blessés du passé” comme la poupée russe contient en elle de plus petites poupées.

Ce concept a été conçu par Jean-Paul Fluteau qui est psychologue clinicien et psychothérapeute. Il permet :

  • d’avoir un éclairage sur vos maux personnels et relationnels de la vie quotidienne ;
  • de regarder vos difficultés comme des panneaux indicateurs vous invitant à la plus belle rencontre qui soit.

C’est donc la rencontre avec votre Enfant Gigogne (la petite fille ou le petit garçon que vous étiez) pour les mettre en paix et retrouver pleinement votre libre arbitre.

Ce qu’il est important de comprendre, c’est que l’origine de la difficulté que vous vivez en tant qu’adulte a eu lieu pendant l’enfance, la petite enfance, voire la vie intra-utérine.

Cette thérapie va permettre d’aller voir ce qu’il s’est passé, d’aller à la rencontre de l’enfant que vous étiez, de l’expérience traumatique que cet enfant a vécu, pour pouvoir le mettre en paix. Ceci aura un impact sur l’adulte que vous êtes actuellement.

La thérapie Enfant Gigogne permet vraiment de comprendre l’origine de vos difficultés, de vos symptômes, de vos troubles. Elle permet :

  • une libération au niveau des émotions puisqu’elle peut bousculer en fonction de ce que vous allez retrouver ;
  • de vous sentir mieux avec la personne que vous êtes devenue.

À qui s’adresse cette thérapie ?

Elle s’adresse à toutes les personnes majeures. En revanche, les personnes présentant des troubles psychiatriques d’ordre psychotiques ne peuvent pas y avoir accès. Celles qui viennent me consulter se présentent suite à des troubles, des difficultés diverses ça peut être :

  • un manque de confiance en soi ;
  • des difficultés à être seul ;
  • des peurs (regard de l’autre par exemple) ;
  • des troubles alimentaires comme l’anorexie et la boulimie ;
  • des phobies comme la claustrophobie, l’agoraphobie ou encore la peur panique de la mort des TOC : troubles obsessionnels compulsifs ;
  • des crises d’angoisse et des crises de panique ;
  • des traumatismes d’ordre sexuel.

Évidemment la liste n’est pas exhaustive, cela convient aussi aux personnes qui ont des envahissements émotionnels importants.

Comment se déroulent les séances ?

La thérapie se déroule en 4 séances minimum. On débute par 1 ou 2 entretiens en face à face dans mon cabinet. On va travailler sur votre difficulté à vivre :

  • comment elle se présente ;
  • quelles sont vos émotions à ce moment-là ;
  • vos ressentis physiques.

On vient faire le lien avec votre enfance. Nous partons d’un exemple concret, d’une difficulté que vous vivez en tant qu’adulte. Ensuite, je vous propose 2 protocoles.

1- le protocole d’exploration

Vous êtes allongé, de la musique est diffusée dans un casque et je vais vous accompagner afin que votre corps soit totalement détendu et relaxé, en état modifié de conscience. Cela se rapproche de l’hypnose, sans en être complètement.

Le but de cette exploration est d’aller retrouver l’enfant blessé que vous étiez et qui est réveillé dans votre présent. Avec ce protocole on va retrouver cet Enfant Gigogne qui est en souffrance et qui vous appelle au secours en produisant ces émotions, cette limite dans votre présent.

Ici, la personne est actrice, je suis là pour l’accompagner, la guider et lui poser des questions par rapport à ce qu’elle retrouve. Je ne fais en aucun cas de suggestions. C’est elle qui va retrouver l’enfant blessé et l’expérience traumatisante qu’elle a vécu.

Évidemment elle reste totalement consciente de tout ce qui se passe.

2- Le protocole de mise en paix

Il va permettre de transférer à l’adulte que vous êtes les ressources afin de dissoudre l’empreinte de croyance qui s’est créée dans l’expérience traumatique. Cela afin d’installer un programme qui soit plus aidant.

Les séances se font sur plusieurs mois, il faut compter 3 semaines à un mois entre chaque séance.

La thérapie de l’Enfant Gigogne m’a beaucoup aidée personnellement. J’ai pu la suivre à de nombreuses reprises et cela a été bénéfique. Prenez soin de vous et prenez le temps nécessaire pour aller à votre rencontre et à celle de votre petite fille ou de votre petit garçon. Je vous souhaite une belle route.

Des ressources à votre disposition :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page